∏ NODE

Toulouse @ THSF #10 2019 | G.O.L.E.M.

About G.O.L.E.M.

G.O.L.E.M. is a live sound construction, resulting from the aggregation of audio streams from several sources. Each participant receives, modifies and reinjects his.her sound vision, deceived by parallel temporalities, in the great common stream. Sensitivities being immediately modified by others, a feedback phenomenon comes into play. A form appears languorously to give birth to a bio-informatics entity releasing a futuristic Out-of-CONTROL.

G.O.L.E.M. est une construction sonore en direct, issue de l’agrégation de flux audio provenant de plusieurs intervenants. Chaque participant reçoit, modifie et réinjecte sa vision sonore, trompée par des temporalités parallèles, dans le grand flux commun. Des sensibilités se retrouvant aussitôt modifiées par d'autres, un phénomène de feedback entre en jeu. Une forme apparaît langoureusement pour accoucher d'une entité bio-informatique dégageant un Hors-de-CONTROL futuriste.

About THSF

https://www.thsf.net/

-in french-

Akira. A.D. 2019 Neo-Tokyo, le manga culte de Katsuhiro Otomo écrit entre 1982 et 1990, nous plonge en 2019 dans une Néo-Tokyo post-apocalyptique et futuriste. Mégapole aliénante, politiciens corrompus, révoltes sociales, expérimentations militaires, pouvoirs psychiques et mutations techno-organiques… Katsuhiro Otomo pose les bases du cyberpunk japonais et questionne avec acuité les modes d’organisation sociale, le rapport de l’homme à la technologie et sa place dans l’environnement.

La 10ème édition de la Toulouse HackerSpace Factory (THSF) se construit en hommage et écho à cette oeuvre majeure tant sur le plan graphique que scénaristique avec un récit profondément politique et social. Malheureusement la 2019 d’Otomo se rapproche par bien des aspects de notre 2019 actuelle, et les questions qu'il soulevait au début des années 80 restent toujours prégnantes. Notamment les inégalites et l'injustice sociale, le rapport à la science et aux technologies, aux contrôles des personnes et des masses, et à l’environnement. Autant de questions que, depuis 10 ans, la THSF entend partager avec des artistes, des hackers, des chercheurs, des militants associatifs et tous les publics.

Pour ces 10 ans donc, et dans le contexte politique, social et climatique actuel, nous nous efforcerons de penser en terme de "contre-fin" du monde. Questionner et repenser les modèles théoriques et les paradigmes sociétaux, mutualiser les compétences et les savoirs, expérimenter et pratiquer l'intelligence collective.